Marie Blanc

Jacques Folch-Ribas | Marie Blanc

Au début du 20e siècle, un magnat des chemins de fer de Nouvelle-Angleterre fait construire une élégante demeure dans un coin isolé du Québec (lac Témiscouata) pour l’ancienne gouvernante de ses enfants, une belle métisse franco-martiniquaise.

Les commentaires sont fermés.